jeudi 1 novembre 2012

Le sous-financement des universités inquiète le recteur de l'UQAM

"Au moment où le consensus autour du sous-financement des universités s'effrite, le recteur de l'Université du Québec à Montréal, Claude Corbo, estime qu'il est pourtant bien réel. Ce sont les travailleurs de demain qui en souffriront, prévient-il. «Si on ne met pas plus d'argent dans les universités aujourd'hui, on n'aura pas de bons médecins dans 10 ans», a déclaré M. Corbo hier, au cours d'une allocution devant la chambre de commerce du Montréal métropolitain. La crise étudiante du printemps dernier a soulevé des questions pertinentes, mais elle a aussi soufflé un vent de soupçon sur les universités, en malmenant au passage le consensus qui existait sur le sous-financement des universités, croit-il. «Ce qui me trouble, c'est que les universités n'ont plus de message très clair en provenance de la société ou du gouvernement sur où on s'en va. Au printemps dernier, il y a eu comme un soupçon à l'endroit de tout ce qui est gestion des universités», a précisé M. Corbo en entrevue." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

Aucun commentaire: