jeudi 8 novembre 2012

Les tablettes numériques à l’école : méfions-nous des pensées technophobes

"Le Devoir de philo, publié le 3 novembre, propose une critique radicale des technopédagogies. Sous le couvert d’explorer la pensée de Michel Freitag, Savard-Tremblay et Pelletier dénoncent ce qu’ils appellent le «pantechnologisme», dont les effets véritables seraient potentiellement abominables pour notre humanité : déconnexion du monde sensible, « marchandisation », «atomisation», «aliénation», etc. La colonisation récente des salles de classe par les technocrates, leurs tableaux et leurs tablettes nous donnerait un indice de la grandeur de notre mal. L’argument n’est pas nouveau et reconduit plusieurs inquiétudes légitimes, l’éducation étant le coeur d’une société, le nerf de la transmission des connaissances. Toutefois, nous croyons avoir davantage affaire ici à une idéologie qu’à une investigation systématique et rigoureuse de la réalité." Suite de la lettre d'opinion de Christian Frenette et Olivier Roy parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: