mercredi 28 novembre 2012

Loi 101 dans les cégeps anglophones : le gouvernement Marois recule

"Le gouvernement Marois va abandonner un autre de ses engagements de campagne électorale. Déposée la semaine prochaine, sa refonte de la Charte de la langue française ne soumettra pas l'accès aux collèges anglophones aux dispositions de la loi 101, a appris La Presse. Ce virage était prévisible: depuis le début, Pauline Marois était personnellement opposée à cette mesure susceptible d'alimenter une nouvelle controverse. Ce coup de barre sera facile à expliquer à l'aile plus radicale du parti: le gouvernement tient à souligner qu'il a bien pris acte du verdict des électeurs. Il a mis de l'eau dans son vin sur la question de la taxe santé, sur le dégel du bloc patrimonial d'Hydro-Québec, sur les redevances exigées aux minières. Il en ira de même dans le dossier potentiellement explosif de la Charte de la langue française." Suite de l'article de Denis Lessard et Tommy Chouinard de La Presse.

Aucun commentaire: