dimanche 4 novembre 2012

Miser sur le plaisir pour lutter contre le décrochage scolaire

"Le programme «Bouffée d'oxygène» redonne à des adolescents de la Petite-Nation le goût de l'école. Grâce à des animateurs de vie étudiante, l'école secondaire Sainte-Famille a réussi à lutter contre l'absentéisme et à augmenter la persévérance des élèves. L'établissement spécialisé accueille les élèves de la Petite-Nation qui ont des problèmes d'apprentissage, de comportement ou des troubles du langage. «Pour que l'élève reste à l'école, il faut qu'il crée des liens. Donc, le lien d'attachement est très important», souligne Rémi Racine, le directeur de l'école. Par exemple, les élèves préparent depuis des semaines une maison hantée pour les jeunes de Thurso, en prévision de l'Halloween. Le projet a stimulé les adolescents, même l'animatrice de vie scolaire, Lyne Thériault, a régulièrement dû les motiver." Suite de la nouvelle de Radio-Canada.

Aucun commentaire: