jeudi 29 novembre 2012

Qualité de l'enseignement : le rôle des chargés de cours en question

"Le sommet sur l'enseignement supérieur au Québec commence jeudi avec une rencontre préparatoire sur le thème de la qualité de l'éducation. Un sujet qui suscite des débats, car les experts ne s'entendent pas sur la façon d'évaluer la qualité de l'éducation. Parmi les problèmes soulevés par plusieurs : la proportion croissante de l'enseignement donné par des chargés de cours plutôt que par des professeurs titulaires. La moitié des cours universitaires de premier cycle seraient donnés par des chargés de cours, selon un document déposé en prévision du sommet par la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ), affiliée à la CSN. «Un professeur est tenu à quatre charges d'enseignement par année. Un chargé de cours peut en donner... personnellement, je peux en donner jusqu'à 6 ou 7», raconte le chargé de cours Alain Gerbier, qui enseigne le journalisme à l'UQAM depuis 27 ans. Les chargés de cours ont un statut précaire et ils ne disposent pas des mêmes ressources pour faire de la recherche que les professeurs titulaires, comme des subventions ou la possibilité de prendre des années sabbatiques." Suite de la nouvelle de Radio-Canada et source du graphique.

Aucun commentaire: