lundi 3 décembre 2012

Au secours, mon enfant est surdoué !

"«Il a quel âge votre enfant? - Deux ans. - Est-ce qu'il parle? - Oui. Et il compte par multiples de deux. - Ah, comme il est intelligent, votre enfant! Il ira loin dans la vie.» Ça dépend. Être surdoué dans une école au Québec n'est pas un gage de succès. Loin de là. Les parents doivent se battre pour qu'on s'occupe de leur problème, parce que c'en est un. Dans un système où on intègre les moins bons dans l'espoir qu'ils s'améliorent, on accepte que les meilleurs s'emmerdent. Et décrochent. J'ai rencontré cinq parents d'enfants surdoués. Ils avaient emmené leurs fils, six garçons, qui aimeraient bien apprendre quelque chose à l'école. On m'a demandé de changer leur nom parce que «c'est déjà assez compliqué comme ça»." Suite de l'article de Mylène Moisan du Soleil.

Aucun commentaire: