jeudi 13 décembre 2012

Compressions dans le réseau universitaire : Marois hausse le ton

"Pauline Marois refuse d'éliminer ou de réduire les compressions exigées au réseau universitaire québécois d'ici mars, malgré les pressions intenses qu'exercent le recteur de l'Université Laval, Denis Brière, et d'autres de ses collègues." Suite de l'article de Jean-Marc Salvet du Soleil.

Aucun commentaire: