lundi 10 décembre 2012

La compétence en français des futurs enseignants

"La compétence en français des futurs enseignantes et enseignants de nos écoles constitue un enjeu important : d’une part, elle marque l’image publique de la profession; d’autre part, elle influe positivement ou négativement, selon le cas, sur la compétence de leurs propres élèves. Grâce à l’excellente veille que mène le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), je viens de découvrir le récent mémoire de maîtrise de Mme Julie Duchesne, intitulé Les erreurs d’orthographe grammaticale dans les rédactions de futurs enseignants (2012). Quatre-vingt-quatre étudiantes et étudiants en formation des maîtres (qui ne sont pas représentatifs de l’ensemble) ont écrit une rédaction sur un même thème. Soixante-dix étaient des femmes et 68% avaient entre 20 et 23 ans inclusivement. Ils appartenaient à trois universités du réseau de l’UQ." Suite du billet de Jean-Pierre Proulx publié dans ses carnets.

Aucun commentaire: