jeudi 6 décembre 2012

Les pénitenciers ferment l’accès au collégial

"L’école a de moins en moins sa place dans les prisons. Des coupes budgétaires du fédéral mettent en péril une entente permettant au Collège Marie-Victorin d’offrir de la formation de niveau collégial dans les pénitenciers, a appris Le Devoir. Déjà, les cours de cégep ont été coupés dans deux prisons fédérales du Québec: l’Établissement Leclerc, à Laval, qui doit fermer d’après une décision du gouvernement conservateur, et la prison pour femmes de Joliette, qui ne compteraient pas suffisamment d’étudiantes. Les deux programmes ainsi abolis ne sont pas déménagés ailleurs." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: