vendredi 14 décembre 2012

L’UQAM pourrait replonger dans une crise financière

"Le recteur Claude Corbo dresse un bilan positif de l’état de santé de l’UQAM alors qu’il termine un mandat de cinq ans (2008-2012). Mais devant les compressions de 124 millions imposées par le gouvernement (12,5 millions pour l’UQAM), l’université pourrait replonger dans le rouge et faire un déficit bien au-delà de celui autorisé dans son Plan de retour à l’équilibre budgétaire." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

"Le recteur sortant de l'Université du Québec à Montréal, Claude Corbo, craint que les compressions annoncées dans les universités ne mettent à mal le travail de reconstruction accompli au cours des cinq dernières années. M. Corbo, qui a été recteur de l'UQAM de 1986 à 1996, en a repris les rênes en janvier 2008, en pleine tourmente à la suite du fiasco de l'îlot Voyageur. «Nous étions en situation de crise majeure: une crise financière résultant de la dérive immobilière, une crise de gouvernance, une crise de réputation, une crise de crédibilité», rappelle-t-il. Cinq ans plus tard, la situation est tout autre. «L'UQAM s'est sortie de ses problèmes financiers», se réjouit M. Corbo, qui quittera ses fonctions le 6 janvier prochain. L'université a aussi fait beaucoup sur le plan de l'enseignement, avec un renouvellement de la moitié de son corps professoral depuis les années 2000." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

Aucun commentaire: