samedi 15 décembre 2012

Pas de consensus sur les droits de scolarité

"Aucun consensus ne se dégage autour de l'épineux dossier des droits de scolarité à la deuxième rencontre de consultation en prévision du Sommet sur l'enseignement supérieur de février. Alors que le gouvernement Marois préconise l'indexation, les associations étudiantes ont plaidé pour le gel, voire la gratuité scolaire, appuyées par les syndicats. Le patronat réclame une hausse et les universités laissent entendre qu'elles sont favorables à l'indexation, au minimum." Suite de l'article de Tommy Chouinard de La Presse.

Aucun commentaire: