lundi 3 décembre 2012

Pourquoi ne pas ressuciter le Conseil des universités ?

"La première rencontre préparatoire du Sommet sur l’enseignement supérieur s’est terminée vendredi sur «l’idée de créer un organisme externe et indépendant chargé de veiller à la qualité de la formation universitaire» (Le Devoir, 1 déc).f). La forme qu’il prendra demeure à définir, mais déjà les recteurs ont fait leur proposition: doter le Québec d’un «conseil des affaires universitaires». Il serait un lieu indépendant de réflexion, d’études et d’analyse sur cette importante institution qu’est l’université, a dit la rectrice de l’Université de Sherbrooke au nom des autres. On a la mémoire courte! Le Québec a connu de 1968 à 1993 le Conseil des universités " Suite du billet de Jean-Pierre Proulx publié dans ses carnets.

Aucun commentaire: