jeudi 31 janvier 2013

La recherche prend sa place au cégep

"La 4e et dernière rencontre pré-Sommet sur l’enseignement supérieur qui s’ouvre jeudi à Rimouski abordera la question de la contribution des établissements et de la recherche au développement du Québec. Le Devoir se penche sur une réalité méconnue du monde de l’éducation : la recherche en milieu collégial. Certains croient encore que les universités ont l’apanage de la recherche. À tort, disent les cégeps, qui entendent déboulonner ce mythe. Sans en constituer la mission première, les activités de recherche scientifique au sein des cégeps occupent en effet une place de plus en plus importante depuis leur création il y a 45 ans. Aujourd’hui, les 46 centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) affiliés aux cégeps ont un chiffre d’affaires de 65 millions (excluant les subventions pour les infrastructures). En 2010-2011, 7400 mandats de recherche ont été réalisés par des chercheurs du collégial dans plus de 3400 entreprises publiques ou privées, générant 23,5 millions de revenus. Peu de gens savent que 11 % des enseignants au cégep détiennent un doctorat. Plusieurs activités de recherche sont réalisées en partenariat avec les universités et bénéficient de subventions venant des grands Fonds de recherche. De 2003 à 2012, 153 projets ont été menés en collaboration avec des chercheurs universitaires et financés par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC) et le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT). Étonnant que l’effort soit encore si méconnu." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais dans Le Devoir.

Aucun commentaire: