jeudi 10 janvier 2013

La thèse des recteurs mise en doute

"La situation financière du réseau universitaire québécois n’est pas aussi critique que le prétendent les recteurs, soutient le ministère de l’Enseignement supérieur dans un document préparatoire au Sommet sur le financement des universités. En 2011, les universités affichaient un surplus global de 238,2 millions. Le déficit cumulé de 2,1 milliards inscrit au fonds de fonctionnement était compensé par des surplus de 1,1 milliard et de 1,2 milliard aux fonds des immobilisations et de dotation, expose le ministère dans son document qui sera présenté à la rencontre préparatoire qui se tiendra à Sherbrooke les 17 et 18 janvier. Les revenus voués au fonds de fonctionnement des universités ont dépassé les dépenses de 205 millions en 2010-2011, poursuit le ministère. Les 18 universités ont toutefois transféré 274,7 millions dans le fonds d’immobilisation, ce qui a augmenté le déficit du fonds de fonctionnement qui sert à financer l’enseignement, l’administration et les services aux étudiants" Suite de l'article de Régys Caron du Journal de Québec.

Aucun commentaire: