lundi 21 janvier 2013

McGill soupçonne des étudiants d'avoir agi par vengeance

"Le torchon brûle entre l'université McGill et certains de ses étudiants, qu'elle soupçonne d'avoir coordonné un acte de vengeance en l'inondant de demandes d'accès à l'information. Les sommes débloquées pour recruter un nouveau principal, les dépenses de voyage des membres de l'administration de l'université et le contenu du réfrigérateur de la direction sont autant d'informations que 14 étudiants désormais fichés dans une motion déposée à la Commission d'accès à l'information du Québec (CIA) ont souhaité obtenir." Suite de l'article de Marie-Michèle Sioui paru dans La Presse.

Aucun commentaire: