dimanche 20 janvier 2013

Universités : des transferts de fonds inquiétants

"Brouillard complet dans les états financiers des universités, alors que débute aujourd’hui une rencontre sur ce thème précis de leur financement : un rapport détaillant les finances de l’ensemble des 18 établissements québécois conclut que les fonds destinés aux projets d’expansion et aux besoins matériels grèvent les budgets de fonctionnement des universités, là où l’on déplore aujourd’hui d’imposants déficits. Une étude inédite de la Fédération québécoise des professeurs d’université (FQPPU), dont Le Devoir a pris connaissance, conclut qu’entre 1997 et 2009, cette pratique a connu une forte croissance, passant de 26% à 40% des opérations d’immobilisations financées à même d’autres sources, principalement le budget d’exploitation. Ces conclusions, qui se profilaient déjà dans un rapport synthèse du genre publié par la FQPPU en 2010, inquiètent Max Roy, président de la fédération de professeurs. Il y voit le signe, sinon d’une catastrophe, à tout le moins d’une « gestion arbitraire qui soulève des questions »." Suite de l'article de Marie-Andrée Chouinard du Devoir.

Aucun commentaire: