mercredi 6 février 2013

Ce que les enseignants n'osent pas dire aux parents

"C’est la semaine des enseignantes et enseignants. J’ai tellement dit de bien sur eux que ce serait inapproprié de les encenser encore, on va encore m’accuser d’être un têteux de prof (et j’étais pas pire là-dedans à l’époque, même pour un petit tannant). Alors cette fois-ci, pour célébrer cette semaine spéciale, je leur donne ma page. Oui. Oui. C’est le temps de les laisser dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas. Tout ce qu’ils ne nous disent pas quand on les croise à la réunion de classe ou à la remise des bulletins. On s’entend (et j’insiste) la GRANDE MAJORITÉ des profs s’entendent à merveille avec les parents de leurs élèves et reçoivent un grand soutien. Si le chapeau ne vous fait pas, ce n’est pas pour vous. Mais parfois, ils se sentent bien seuls dans le désert de l’éducation. Et pour une fois, j’ai fait mes devoirs. Cette liste est le résultat de la lecture d’un tas de documents, d’articles, d’éditoriaux, de confidences anonymes et de montées de lait diverses trouvées à gauche et à droite. J'ai oublié un point? Ajoutez-le dans les commentaires." Suite du billet de Louis-Simon Ferland de Yoopa.

Aucun commentaire: