dimanche 10 février 2013

Les parents face à l’école : des clients ou des citoyens ?

"Face à l’école, les parents pourraient-ils être un peu moins «clients» et un peu plus «citoyens»? Réagissant avec force au phénomène en vogue des «parents-rois» tentés de régir l’école au nom d’un certain chacun pour soi, l’ancien directeur d’école - au public comme au privé - Marc St-Pierre pose la question, quitte à lancer un pavé dans la mare. «À force de vouloir compulsivement répondre aux désirs de tout le monde, l’école est de moins en moins une institution régie par le droit et la recherche du bien commun», explique celui qui a été enseignant, mais aussi directeur adjoint de commission scolaire. «Elle devient un service qui se monnaye et se consomme à la carte. Chacun en veut plus pour son argent. L’école devient le terrain de jeux des faiseurs d’opinions et, pour peu qu’on sache quoi promettre pour la mettre au goût du jour, elle devient électoralement intéressante. Et pourtant, ce n’est pas sa capacité d’être superficiellement au goût du jour qui peut assurer sa réussite durable, non plus qu’améliorer sa contribution à l’édification d’une société plus juste et équitable.»" Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: