mercredi 6 mars 2013

À rendre malade

"Une école primaire de ­Salaberry-de-Valleyfield ­rendrait carrément malades ses élèves et son personnel à cause des moisissures. C’est du moins ce que certains soutiennent. Même la directrice de l’Institut Gault, Anne LaRue, est ­actuellement en congé de maladie. La Commission scolaire New Frontiers dit ne pas être sûre des causes de sa maladie, mais avoue que c’est elle qui a porté plainte pour ­dénoncer le problème de moisissures. «Mon fils a manqué près d’un mois d’école à cause de nausées et étourdissements, si l’on additionne tous les jours où il a été absent», témoigne Catherine Blouin, maman de deux garçons fréquentant l’établissement. Des tests ont été effectués il y a plus d’une semaine. «Des moisissures ont été trouvées dans quelques endroits, comme le bureau de la directrice, et ont été immédiatement prises en charge», répond Mike Helm, directeur des Services éducatifs de la Commission ­scolaire." Suite de l'article de Christine Bouthillier du Journal de Québec et source de la photo.

Aucun commentaire: