mardi 5 mars 2013

Avoir un parent enseignant, c’est pratique !

"C’est bien connu, les enfants ayant au moins un parent qui exerce la profession enseignante réussissent mieux à l’école que les autres élèves. Bien qu’aux yeux de certains cela semble logique, rares sont les études qui se sont penchées sur la dimension familiale qui pourrait expliquer cette réussite. Annie Da-Costa Lasne, de l’Université de Bourgogne, propose une exploration des pratiques éducatives parentales spécifiques aux parents enseignants pour favoriser la réussite scolaire de leurs enfants." Suite du billet de Carolann Claveau du RIRE-CTREQ.

1 commentaire:

Mr.L a dit…

Cet article me réjouit et confirme ma pensée. Je me suis souvent estimé chanceux d’exercer le métier d’enseignant et selon-moi, je demeure mieux outillé dans l’accompagnement de mon enfant dans son cheminement scolaire.

« Les données amassées permettent de dire que les familles dont les parents exercent le métier d’enseignant obtiennent de meilleurs résultats que celles, par exemple, dont les parents sont des cadres. »

En effet, je suis en accord avec cette affirmation et je cite en exemple la situation où l’on retrouve un parent-propriétaire d’entreprise qui est davantage outillé à accompagner son enfant dans l’univers de l'administration des affaires ou un parent-fermier qui est davantage outillé à démontrer les tâches reliées à l’entretien d’une ferme à leur enfant de cinq ans, donc un parent-enseignant est mieux outillé pour faire cheminer son enfant en milieu scolaire.

« Puisqu’ils sont au fait des dernières avancées dans le domaine de l’éducation et que leur expertise professionnelle le leur permet, ils peuvent évaluer les forces et les faiblesses des enseignants et de leurs enfants. »

En effet, nous sommes conscients de la réalité des jeunes en milieu scolaire. Nous sommes au courant des nouvelles pratiques pédagogiques et des renouveaux en matière d’intervention auprès des jeunes.

«…, la chercheuse affirme que les parents enseignants accordent une grande importance à la réussite scolaire de leurs enfants. »

Je suis en accord avec cette dernière si l’on fait allusion au processus et non juste à la finalité, en ce qui concerne la réussite scolaire. Dans mon cas, un élève performant, en est un qui réussit académiquement, mais, qui démontre aussi de belles qualités sociales, en aidant et en participant au bien-être de tous à l’école. C’est un élève impliqué, sur qui on peut accorder notre confiance.

« Bien que l’étude ne soit pas considérée comme une explication définitive de l’«effet enseignant» ,elle éclaire tout de même certaines conditions de l’univers familial qui influencent la réussite scolaire des enfants d’enseignants. »

En effet, les modèles familiaux sont en relation avec le niveau d’intérêt à la culture et à l’éducation des jeunes. Nous formons la relève de demain et c’est à chacun de développer cet « effet enseignant » et d’intervenir efficacement dans le cheminement académique et social de nos enfants.
Mr.L