dimanche 10 mars 2013

Estime et mésestime des disciplines

"Ces dernières trente années, toutes les disciplines qui tiennent un discours potentiellement critique sur la société (anthropologie, science politique, sociologie, philosophie, etc.) ont vu leur influence et leur prestige grandement diminuer. Peu enclines à "produire" un savoir "utile" aux puissants, elles sont souvent perçues comme des ennemies à abattre. Par contre, les disciplines qui vont plus facilement dans le sens de la marchandisation du monde ou de la "gestion" des problèmes sociaux sont largement estimées (sciences économiques, sciences de la nature, psychologie, sciences de la santé, notamment)." Billet de Stéphane Martineau, professeur de l'UQAR.

Aucun commentaire: