dimanche 17 mars 2013

La Méthode naturelle d’apprentissage de Freinet

"Il y a au fondement de la pensée de Freinet, et à la base de la Méthode naturelle, une considération strictement matérialiste, une considération de bon sens qui plonge ses racines dans la plus ancienne philosophie de la Grèce antique, celle des «physiciens», qu’on peut résumer dans une citation: «L’être humain est, dans tous les domaines, animé par un principe de vie qui le pousse à monter sans cesse, à croître, à se perfectionner, à se saisir des mécanismes et des outils afin d’acquérir un maximum de puissance sur le milieu qui l’entoure». Freinet précise ailleurs ce qu’il entend par «la vie»: «Je prends la vie dans son mouvement sans préjuger ici de son origine, ni de ses buts. Je constate seulement que l’être vivant naît, grandit, fructifie, puis décline et meurt». Cette vie, à l’origine de toutes les activités humaines, il la considère comme une «puissance», en s’inspirant de sa lecture de Nietzsche. Voici comment il l’exprime: «Dans la réalisation de ce processus vital pour la montée normale de l’être, l’individu mobilise un potentiel maximum de vie que j’appellerai puissance». " Suite de l'article de Nicolas Go.

Aucun commentaire: