samedi 2 mars 2013

Les écoles sous la loupe de l'OQLF

"Au terme de deux années entières consacrées à faire disparaître toutes les traces de l'anglais dans ses 50 écoles primaires et secondaires et même si l'OQLF a qualifié sa démarche de francisation d'exemplaire, la commission scolaire Rivière-du-Nord n'a toujours pas obtenu le certificat de conformité pour lequel elle a investi un employé à plein temps et des dizaines de milliers de dollars depuis 2010. Son refus d'acheter, au coût de 278 000$, la version française d'un logiciel de formation professionnelle ferait tiquer l'Office." Suite de l'article de Gabrielle Duchaine de La Presse.

Aucun commentaire: