dimanche 24 mars 2013

Réforme scolaire : échec collectif

"«Constat d'échec», «Plus de mal que de bien», titrait cette semaine Le Soleil. Ceux qui voyaient une panacée dans la réforme en éducation seront déçus. Ceux qui la diabolisent depuis plus d'une décennie seront ravis. Et pourtant, il n'y a lieu pour personne de se réjouir. Ce n'est pas l'échec de la réforme, mais bien celui du ministère de l'Éducation, du milieu scolaire et d'une société incapable de se mobiliser et de focaliser ses énergies sur la réussite des jeunes. Il faut sortir de cette dynamique négative qui conduit à un cul-de-sac." Suite de l'éditorial de Brigitte Breton du Soleil.

Aucun commentaire: