lundi 4 mars 2013

Un aménagement des salles de classe plus flexible augmenterait l'attention des élèves

"L'école n'en finit plus de déchaîner les passions. En proie à la grogne du corps enseignant pour sa réforme des rythmes scolaires, le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, a semé le trouble ce dimanche, en préconisant une réduction des vacances d'été à six semaines et réparties en deux zones avant de faire marche arrière sous les critiques de l'opposition. Mais les hommes politiques ne sont pas les seuls à s'intéresser de près à la qualité de l'enseignement des futures forces vives de la nation. Loin du tumulte médiatique, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à se pencher sur l'environnement des lieux d'apprentissage.Une récente étude de l'Université de Salford au Rouyaume-Uni vient d'ailleurs d'établir une corrélation entre le niveau d'apprentissage des étudiants et l'agencement des salles de classe. Réalisée auprès de 34 groupes de niveau primaire dont les élèves provenaient de différents milieux socioéconomiques, des salles de classe bien conçues pourraient permettre d'améliorer le rendement des élèves de près de 25%. Pour cela il faudrait jouer sur la quantité de lumière naturelle qui pénètre dans la classe, sur les bruits environnants, les couleurs de peintures murales, la qualité de l'air et la température ambiante." Suite de l'article du HuffPost (France).

Aucun commentaire: