vendredi 1 mars 2013

Une dérogation pour entrer à l’école plus tôt ?

"Plusieurs parents dont les enfants auront 5 ans seulement en octobre ou novembre préféreraient ne pas «perdre un an» et les faire entrer à l’école plus tôt. Est-ce une bonne idée? Tout d’abord, il faut comprendre que la dérogation à l’âge d’admissibilité est une mesure d’exception. Elle est loin d’être automatique, même si l’enfant atteint ses 5 ans une journée après la date limite du 30 septembre. La loi est ainsi faite. Pour l’obtenir, les parents doivent avoir un rapport favorable d’un psychologue ou d’un psychoéducateur. «Je dois démontrer que l’enfant subira un préjudice s’il n’obtient pas la dérogation», explique Annie Clermont, psychologue au Centre de consultation psychologique et éducationnelle." Suite du billet de Nathalie Côté de Presse Éducation.

Aucun commentaire: