mercredi 6 mars 2013

Universités : les lendemains chanteront-ils ?

"Le Québec l’a finalement eu, son Sommet sur l’enseignement supérieur. Et sans dommages apparents. Il faut dire qu’il avait fait l’objet d’un marathon préparatoire de quelques mois, auquel nos deux invités cette semaine avaient participé à des degrés divers. Qu’en retiennent-ils? On a habilement évité les principaux écueils, tout en remettant à plus tard les discussions les plus épineuses sur l’avenir des universités, confirment Jean Bernatchez, professeur en administration et politique scolaires à l’Université du Québec à Rimouski et Michel Venne, directeur de l’Institut du Nouveau Monde. C’est un sommet où l’on a beaucoup parlé de gros sous, mais peu de la mission de l'université. Qu’est-elle devenue? Qu’est-ce qui pourrait servir de phare pour rénover l’université? Et on a peu entendu de choses sur la place de la recherche et de la science. Craint-on encore d’opposer enseignement et recherche? Ou de heurter ceux qui pensent que la recherche prend trop de place à l’université? Nos invités: Jean Bernatchez, professeur à l’Université du Québec à Rimouski et membre du Groupe de recherche Apprentissage et socialisation au Département des sciences de l'éducation de l’Université du Québec à Rimouski. Michel Venne, directeur de l’Institut du Nouveau Monde." Émission de Radio Centre-ville (Montréal).

Aucun commentaire: