lundi 22 avril 2013

Des étudiants chinois silencieux à l'UQAC

"Est-ce que les étudiants chinois qui suivent une formation à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) s'expriment suffisamment bien en français? C'est la question que se posent certains de leurs collègues francophones qui ont à travailler avec eux. Des étudiants ont communiqué avec Le Progrès-Dimanche afin de faire part de leurs inquiétudes. Selon eux, lors de travaux d'équipe, certains étudiants chinois ne sont pas capables de suivre. Souvent, quand ils essaient de s'exprimer dans la langue de Molière, ils doivent consulter leur ordinateur afin de traduire du mandarin. Plus de 100 Chinois suivent des cours à l'UQAC sur 600 étudiants étrangers. Ils représentent l'une des cohortes étrangères les plus importantes, la première étant les étudiants de France. On les trouve à tous les cycles d'études, soit le baccalauréat, la maîtrise et le doctorat." Suite de l'article de Mélanie Côté du Quotidien.

Aucun commentaire: