lundi 29 avril 2013

La «chicane» à la CREPUQ doit se régler à l'interne, croit le recteur de l'UQAR

"Le recteur de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Jean-Pierre Ouellet, croit que la «chicane de famille» qui sévit à la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) doit se régler à l'interne et non pas sur la place publique. «La chicane, comme disait ma mère, on règle ça en famille, pas devant les voisins. Il y a une réunion de planification stratégique prévue à la CREPUQ. C'est à l'intérieur de ce forum que je compte m'exprimer. [...] Mais il y a aussi des éléments stratégiques derrière ces prises de position. Chacun opte pour sa stratégie pour aller chercher une plus grande part du gâteau...», a commenté Jean-Pierre Ouellet lors d'une conférence de presse sur l'état des finances de son institution. Les recteurs de l'Université Laval et de Montréal refusent que les universités québécoises soient considérées par le gouvernement Marois comme un groupe homogène. L'Université Laval a d'ailleurs manifesté son intention de quitter la CREPUQ; l'Université de Montréal menace de recourir au même stratagème d'ici la fin de l'été si l'organisme ne fait pas peau neuve." Suite de l'article de Carl Thériault du Soleil.

Aucun commentaire: