lundi 8 avril 2013

La méditation et le TDAH touchent des régions du cerveau qui se chevauchent

"Les adeptes de la méditation de pleine conscience possèderaient une plus grande épaisseur corticale dans des régions du cerveau responsables de la régulation de l'attention. Une partie de ces mêmes zones serait plus mince chez les individus souffrant d'un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université McGill ont établi ce rapprochement qui fait l'objet d'un article publié dans la revue Biological Psychology." Suite de l'article de Marie Lambert-Chan de UdeM Nouvelles.

Aucun commentaire: