mercredi 3 avril 2013

Les diplômés du secondaire désavantagés sur le marché du travail

"Près de 4 employeurs canadiens sur 10 embauchent maintenant des diplômés collégiaux et universitaires pour des emplois qui nécessitaient auparavant un niveau de compétences moins élevé. C'est ce que révèle une étude de CareerBuilder, un des principaux sites Web d'emploi au pays, réalisée en ligne par la firme Harris Interactive, en novembre dernier, auprès de plus de 400 gestionnaires d'embauche et professionnels des ressources humaines canadiens. Le président de CareerBuilder en Amérique du Nord, Brent Rasmussen, attribue cette tendance en partie «à la compétition féroce du marché du travail qui force les diplômés collégiaux et universitaires à accepter des emplois moins spécialisés». Il croit aussi que cela indique que les entreprises «ont beaucoup plus d'attentes en matière de rendement et qu'elles veulent accroître leur productivité globale, la qualité de leurs produits et leur chiffre d'affaires»." Suite de l'article de Laurie Richard du Soleil.

Aucun commentaire: