samedi 18 mai 2013

Comme Ottawa, Québec censure ses chercheurs

"Ingérence dans les recherches, conclusions biaisées et censure dans les communications avec les médias. Si la situation des chercheurs québécois n’est pas aussi contraignante que celle qui prévaut pour les chercheurs fédéraux, elle s’en approche dangereusement, révèle la Commission de l’éthique de la science et de la technologie. «La censure est omniprésente aux paliers fédéral et provincial», constate la commissaire à l’éthique Nicole Beaudry dans son rapport sur la situation de la recherche gouvernementale au Québec. Cette étude, commandée par Québec, visait à faire la lumière sur les pratiques fédérales et provinciales afin de mieux connaître l’état de la situation et ainsi éviter d’éventuelles dérives. Les résultats ne sont guère rassurants pour les chercheurs québécois. «Nous avons relevé au sein de la recherche gouvernementale certains cas de pratiques que l’on peut qualifier de discutables», écrit Mme Beaudry, qui s’est entretenue avec une douzaine de chercheurs au cours des deux derniers mois." Suite de l'article de Jessica Nadeau du Devoir.

Aucun commentaire: