dimanche 19 mai 2013

Dix écoles menacées de fermeture dans l'Est-du-Québec

"Pas moins d'une dizaine de petites écoles sont menacées de fermeture dans l'Est-du-Québec en raison d'une baisse démographique, selon un relevé effectué par Le Soleil. Un phénomène toutefois en diminution si on compare au printemps 2011 alors que 17 écoles étaient sous surveillance en milieu rural dans les huit commissions scolaires (CS) du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Les Îles. La CS Kamouraska-Rivière-du-Loup vient de transférer le niveau de 1re et 2e secondaire à l'école La Moisson d'Or de L'Isle-Verte. «À L'Isle-Verte, le conseil des commissaires a décidé de transférer à Rivière-du-Loup les 12 élèves du secondaire prévus à L'Isle-Verte pour cet automne. Des consultations ont eu lieu avec le milieu. À Saint-Bruno, le dossier est clos puisqu'on prévoit une hausse de quelques élèves, mais on garde un oeil ouvert», dit Éric Choinière, secrétaire général de la CS. À la CS des Monts-et-Marées, l'école de Grosses-Roches se dirige vers une révocation, puisqu'elle ne compte actuellement que cinq élèves. Les écoles primaires de Saint-Ulric et de Sainte-Félicité sont dans une situation difficile, ce qui pourrait entraîner une révocation ou une modification de leur acte d'établissement scolaire. À la CS des Phares, deux comités pour autant d'écoles, à Sainte-Jeanne d'Arc et Padoue, analysent leur maintien ou leur fermeture." Suite de l'article de Carl Thériault de La Presse.

Aucun commentaire: