vendredi 24 mai 2013

Plus d'un élève sur trois se dit victime de violence

"Plus d'un élève québécois du secondaire sur trois se dit victime de violence que ce soit à l'école, lors du trajet entre l'école et la maison ou encore sur internet." Suite de l'article de la presse canadienne.

Aucun commentaire: