jeudi 6 juin 2013

L’école québécoise au service de sa clientèle

"Plusieurs personnes confondent les termes «élève» et «étudiant». Or, selon Le Petit Robert, un élève est une « personne qui reçoit l’enseignement donné dans un établissement d’enseignement » alors qu’un étudiant est une «personne qui fait des études supérieures». Voilà une confusion sémantique répandue et, somme toute, anodine. Mais une nouvelle confusion a envahi nos écoles au cours des dernières décennies et celle-ci est loin d’être inoffensive. (...) Sans tout expliquer, Jean Bernatchez, politologue et professeur en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski, expose ce qui pourrait bien être la cause d’une bonne partie de ce phénomène inquiétant" Suite de l'article de Solenne Cadieux paru dans Le Mouton noir.

Aucun commentaire: