lundi 26 août 2013

Les enseignants : des professionnels qu’on ignore

"Lorsque le Renouveau pédagogique a été mis de l’avant, ils ont été nombreux les enseignants qui ont affirmé que cette réforme ne tiendrait pas la route et se casserait les dents au secondaire pour des raisons logistiques et pratiques. On ne les a pas écoutés avec les résultats que l’on sait. Bien sûr, ici et là, on a accusé certains syndicats d’avoir tout fait pour torpiller cette initiative, mais il n’en demeure pas moins qu’elle était véritablement inapplicable au secondaire. Il y a deux ans, le premier ministre du Québec, Jean Charest, en mal de publicité, lançait un programme d’installation de tableaux blancs interactifs dans toutes les écoles du Québec. Encore une fois, des voix enseignantes se sont élevées pour dénoncer cette mesure improvisée et dont la pertinence pédagogique restait à démontrer. On constate aujourd’hui que les «empêcheurs de tourner en rond» avaient malheureusement raison." Suite du billet du professeur masqué.

Aucun commentaire: