jeudi 19 septembre 2013

À pied d’œuvre pour réduire les taxes scolaires

"Pendant que leurs dirigeants poussent de hauts cris, les commissions scolaires travaillent avec le ministère de l’Éducation pour trouver l’argent en vue d’une réduction des comptes de taxes, a fait savoir la ministre de l’Éducation Marie Malavoy. Des représentants des deux regroupements de commissions scolaires (francophones et anglophones) étaient à pied d’œuvre à Québec, hier, avec des fonctionnaires du ministère de l’Éducation. La ministre de l’Éducation Marie Malavoy soutient ne pas prêter attention à la «ligne de presse» des commissions scolaires qui disent ne pas avoir la marge de manœuvre pour réduire les taxes scolaires et croit que la démarche donnera des résultats. L’exercice en cours consiste à déterminer dans quelle mesure les commissions scolaires ont exagéré dans les augmentations des comptes de taxes. Le travail est fastidieux, a reconnu la ministre, parce que la limite acceptable varie suivant les commissions scolaires en fonction des valeurs foncières. Québec a tout de même chiffré à 63 millions la somme qui pourrait être récupérée à même les surplus en argent des commissions scolaires." Suite de l'article de Régys Caron du Journal de Québec.

Aucun commentaire: