mercredi 18 septembre 2013

Charte : des profs ressortent leurs signes religieux

"Même s'ils sont peu pratiquants ou carrément athées, certains professeurs d'université et de cégep ont commencé, au cours des derniers jours, à porter des signes religieux ostentatoires pour protester contre le projet de Charte des valeurs du gouvernement péquiste." Suite de l'article de Louise Leduc de La Presse.

1 commentaire:

fruit d'automne a dit…

Malgré la proposition péquiste proposant l’interdiction de port religieux que ce soit aux fonctionnaires et de baliser les demandes d’accommodation dans la charte des droits et liberté, je ne crois pas que ce soit approprié de porter un signe religieux seulement par solidarité. Personnellement, je crois que ressortir les symboles religieux et les mettre de l’avant pour une question de droits et de valeurs donne moins de crédibilité aux gestes posés. Si une personne exemple d’origine Sikhisme, porte son kirpan dans la vie de tous les jours, je crois que l’impact est plus présent car si la charte est acceptée cette personne sera réellement affecter dans ses croyances. Les croyances religieuses et le port de symboles religieux sont des valeurs fondamentales d’un personne et le fait que certaine personne utilise justement c’est symbole dans le simple but de faire réagir la population et promouvoir l’injustice donne encore plus de raison au parti péquiste d’appliqué cette lois prouvant ainsi que maintenant peu de personnes ont des croyances pratiquantes et que le Québec est une province maintenant laïque. C’est pourquoi, je crois que le moyen de pression pour l’abolition de la nouvelle charte des valeurs québécoises devrait se réduire à une simple bataille de symbole religieux mais plus tôt se basé sur des faits et surtout que chaque personne a droit d’exprimer ses choix comme l’indique la charte des droits et liberté.