vendredi 6 septembre 2013

Commissions scolaires : « Qui sème le vent récolte la tempête »

"Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, reproche à la première ministre Pauline Marois de revenir sur sa position dans le dossier de la taxation scolaire. Devant les réductions budgétaires imposées par le gouvernement québécois, des commissions scolaires ont décidé d'augmenter les taxes scolaires; une pratique que la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, avait cautionnée en février dernier. Philippe Couillard ne comprend donc pas que la première ministre réprimande maintenant les commissions scolaires pour avoir emprunté cette voie." Suite de la nouvelle de Radio-Canada.

Aucun commentaire: