mardi 24 septembre 2013

Des images qui dérangent la CS de Montréal

"Une série d’images-chocs ont été apposées aux fenêtres barricadées des écoles Baril située sur la rue Adam. L’objectif de l’intervention artistique: souligner une situation déplorable qui perdure, à savoir la fermeture de trois écoles majeures dans le quartier et le nouveau transfert de près de 800 élèves lors de la rentrée scolaire. Mmes Ève Kirlin et Mariève Lafortune, respectivement présidentes du conseil d’établissement des écoles Saint-Nom-de-Jésus et Hochelaga, ont été approchées par les artistes activistes qui ont réalisé les photos. Au sujet de l’action, Mme Kirlin précise qu’«il ne s’agit nullement d’une contestation des rouages de la Commission scolaire de Montréal (CSDM); c’est vraiment pour souligner la situation». Mme Lafortune souligne par ailleurs que les artistes «ne sont pas des parents. Elles n’ont pas d’enfant dans les écoles concernées. Il s’agit de citoyennes du quartier qui se sont senties interpellées par la cause». Elle ajoute que les élèves ayant participé à la création des photos l’ont fait volontairement et qu’ils se sont limités à servir de modèles." Suite de l'article de Jean-Pierre J. Godbout de Quartier Hochelaga.

Aucun commentaire: