mercredi 18 septembre 2013

École publique : des programmes réservés à l'élite ?

"Les programmes particuliers se sont multipliés au cours des dernières années dans les écoles publiques, qui y voient une façon de motiver leurs élèves et de faire concurrence au privé. Au moment où certains de ces programmes sont menacés par les compressions dans les commissions scolaires, plusieurs se questionnent sur les frais demandés aux parents et déplorent le fait que ces programmes seraient trop élitistes. Les écoles publiques misent plus que jamais sur les programmes d'enrichissement pour attirer les élèves qui seraient tentés par le privé. Mais comme ils s'accompagnent souvent de frais et ne sont parfois accessibles qu'aux élèves les plus performants, ils sont accusés d'être trop élitistes. «Ce sont des programmes qui encouragent la persévérance des élèves, mais certains parents n'y ont pas accès à cause de leurs revenus. Ça risque de mener à un système scolaire à deux vitesses», souligne Gaston Rioux, président de la Fédération des comités de parents du Québec." Suite de l'article de Isabelle Ducas de La Presse.

1 commentaire:

Audrey a dit…

Personnellement, je trouve que c’est vraiment super que les écoles publiques offrent de nombreux programmes semblables à ceux des écoles privées, car cela permet à davantage d’enfants de faire ce qu’ils aiment et d’apprendre en ayant du plaisir. Il est vrai qu’il faut débourser des frais supplémentaires pour pouvoir accès à ces programmes et que cela peut empêcher les enfants qui font partie de famille à faible revenu d’y accéder. Cependant, avoir accès à ce même programme dans une école privée serait encore plus dispendieux. Je crois qu’il est normal qu’il y ait un montant supplémentaire qui soit chargé pour accéder à ces programmes, car ils sont plus dispendieux, mais qu’il devrait y avoir des moyens de financement qui seraient offerts aux familles dont les enfants veulent faire partie à ces programmes. De cette façon, plus de jeunes y auraient accès malgré leur statue économique et permettraient à ces derniers de s’épanouir dans un programme qu’il aime. Par le fait même, l’enfant qui s’implique personnellement pour faire partie d’un tel programme sera davantage reconnaissant, sera davantage motivé et cela aura sûrement un effet bénéfique sur son rendement scolaire. Les écoles publiques ont avantage d’offrir ce type de programme, car cela permet aussi de diminuer le décrochage scolaire, car les jeunes font quelque chose qui les passionnent à l’école.

Audrey