vendredi 13 septembre 2013

Hausses de taxes salées

"Le gouvernement Marois ne ménagera pas la présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Josée Bouchard. Il cible sa commission scolaire, celle du Lac-Saint-Jean, comme étant l’une de celles qui ont augmenté leur taxe de façon abusive. Dans les documents du Conseil exécutif, on trouve huit cas de commissions scolaires qui n’ont pas limité la hausse de taxe et dont la situation financière est présentée en détail. La commission scolaire du Lac-Saint-Jean, où Josée Bouchard est commissaire, en fait partie. Cette commission scolaire a refilé aux contribuables la totalité des compressions de 1,7 million de dollars. Le taux de taxe a bondi de 20%. Résultat: ses revenus ont augmenté de 2,6 millions (une part, 900 000 $, s’explique par une hausse des valeurs foncières). Elle a un surplus accumulé pouvant être utilisé de 3,4 millions. Elle a terminé la dernière année financière avec un excédent de 1 million. Mais Josée Bouchard aura de quoi répliquer: sa commission scolaire a réduit ses dépenses administratives de 17,9%, ce qui dépasse la cible de 10% fixée dans la loi 100." Suite de l'article de Tommy Chouinard de La Presse.

Aucun commentaire: