mercredi 18 septembre 2013

Jasmin Roy : au coeur de l’intimidation

"Jasmin Roy s’intéresse à l’intimidation avec la série documentaire «Intimidés», particulièrement poignante, qui décortique les histoires souvent complexes des victimes, mais aussi des agresseurs. L’un des épisodes de la série documentaire diffusée tous les lundis à partir du 23 septembre à Canal Vie, «Ma douloureuse différence», a été dévoilé mardi aux médias au Centre du Père Sablon, à Montréal. Jasmin Roy et Sébastien Désy, un jeune de 19 ans qui raconte à la caméra l’enfer qu’il a vécu au primaire et au secondaire, étaient présents. La dure réalité est racontée par l’intermédiaire de témoignages de jeunes qui s’en sont sortis, d’intervenants, de membres de leur entourage, mais aussi d’agresseurs. Des scènes fictives recréent l’univers dans lequel les jeunes sont plongés. Un bel équilibre entre la fiction et la réalité qui permet de saisir l’ampleur du phénomène. Parmi les témoignages, des sommités en éducation viendront appuyer les propos et expliqueront comment prendre le problème en charge, ainsi que l’importance de le faire." Suite de l'article de Sandra Godin de l'Agence QMI.

1 commentaire:

Étudiante11 a dit…

L’intimidation est un fléau auquel la société doit fait face. La série « Intimidés », mise en œuvre par Jasmin Roy, permet à la population québécoise de constater l’ampleur de cette problématique et de voir les différentes formes qu’elle peut prendre. Pour commencer, je trouve cela très pertinent de faire témoigner plusieurs personnes toutes différentes les unes des autres. Cela permet au public de voir que tout le monde peut être victime d’intimidation et qu’il faut donc être très attentif aux signaux pour mieux réagir. De plus, je trouve que faire témoigner des jeunes qui s’en sont sortis peut amener les personnes intimidées à « sortir de leur cocon » et à aller chercher de l’aide pour contrer cette dure réalité. Leurs témoignages donnent de l’espoir à tous ceux qui sont démunis vis-à-vis ce problème qu’ils doivent affronter quotidiennement. Enfin, l’intimidation apporte son lot de conséquences sur le plan scolaire. L’élève intimidé peut être démotivé sur le plan scolaire, peut avoir de la difficulté sur le plan social, c’est-à-dire dans ses relations avec les autres, et peut avoir un moins bon rendement scolaire. En agissant, tout comme le fait Jasmin Roy par l’intermédiaire de sa série télévisée, les dégâts causés par l’intimidation seront moindres. Finalement, j’apprécie beaucoup qu’une série de ce genre ait été mise en place puisqu’elle permettra à la population de se serrer les coudes et d’affronter ce problème actif depuis beaucoup trop longtemps, ce problème qui empêche plusieurs personnes de s’épanouir pleinement.