mercredi 18 septembre 2013

L’acclamation des conseillers d’établissement

"Le mois de septembre, est le mois des acclamations scolaires dans les écoles du Québec. En effet, faute d’intérêts. de moyens, de volonté, peu de parents se présenteront comme candidats lors des élections en début d’année scolaire. Plus souvent qu’autrement, les postes disponibles au sein du conseil d’établissement seront comblés par des personnes voulant s’impliquer au nom de leur enfant dans l’école. Faute de candidats, les parents seront élus par acclamation. Dans bien des cas, on pourrait caractériser le rôle du parent au sein du conseil d’établissement en  référant au terme «volontaire» plutôt que «représentant» des parents. Le peu de recherches disponibles à ce sujet, indiquent que certaines directions d’école remettent en question, avec raison, la représentativité des parents, membres du conseil d’établissement. Cela pourrait expliquer  les limites que l’on impose aux conseillers, soit que les décisions prises soient restreintes aux aspects administratifs du projet éducatif.  Bref, les acclamés qui se présenteront seront utilisés pour l’adoption de documents obligatoires sans avoir à être trop impliqués. Les décisions étant prises en amont, il n’est pas nécessaire de lire l’information ou de réfléchir aux ramifications des décisions prises. En fin de compte, dans ces conditions le terme  " bureaucrate" semble plus adéquat lorsqu’il s’agit de caractériser le rôle du parent élu." Suite du billet de Michèle Poupore.

Aucun commentaire: