samedi 28 septembre 2013

Le cirque des guignols

"Guy Gaudord a bien raison : les administrateurs de la commission scolaire Val-des-Cerfs ont l’air «d’épais». Le terme guignol collerait également, si je peux me permettre une suggestion de quolibet. Le commissaire de Granby a lancé cette affirmation mardi soir après qu’une séance publique se soit transformée en séance à huis clos en l’espace de quelques minutes en pleine période de questions du public. Il est clair que les questions dérangeaient les élus et la direction générale de l’organisme. (Petit aparté ici: exiger que les personnes souhaitant poser une question aux élus scolaires doivent non seulement d’abord s’inscrire sur une liste, mais aussi indiquer le sujet qu’ils veulent aborder est excessif en démocratie. Ce contrôle revêt un caractère d’intimidation en ce sens qu’il décourage les gens de se présenter au micro.) Le président de la commission scolaire, Guy Vincent, a suspendu la partie publique de la séance jusqu’à 21 h 30, deux heures plus tard. Quand on veut s’assurer que personne n’assiste aux délibérations des commissaires et que l’heure de tombée des journalistes est passée, impossible de mieux s’y prendre." Suite du billet de Michel Laliberté de La Voix de l'Est.

Aucun commentaire: