jeudi 5 septembre 2013

L'école est mal adaptée pour communiquer avec les parents

"Mettre dans le sac d’école de l’élève des lettres provenant de la direction de l’école, écrire des notes dans le carnet de l’écolier en guise de message pour la maison: voilà des exemples de moyens inappropriés pour communiquer avec les parents qui n’aident pas à réduire le décrochage scolaire, surtout dans les milieux défavorisés, estiment des chercheurs. Professeure en science de l’éducation à l’Université du Québec à Chicoutimi, et ancienne fonctionnaire au ministère de l’Éducation, Catherine Dumoulin remet en question les façons dont l’école et les enseignants communiquent avec les parents. Elle vient de compléter la première étape d'une étude, essentiellement sur la communication avec les familles en milieux défavorisés. Les premiers résultats ont été présentés dans la Revue scientifique de l'Association Francophone international de recherche scientifique en éducation dans un article intitulé Rapprocher l’école primaire et les familles par de nouvelles pratiques de communication. Selon elle, l’école ne possède pas les outils et la bonne approche pour communiquer avec les parents, ce qui nuit à réduire et à enrailler, entre autres, le décrochage scolaire. «L’école fait et les parents subissent, a-t-elle constaté. Souvent, l’école et les enseignants oublient qu’il faut qu’ils travaillent ensemble avec les parents». Suite de l'article de Caroline D'Astous du Huffington Post.

Aucun commentaire: