jeudi 5 septembre 2013

Les hauts et les bas de la résilience chez les enseignants

"Être résilient, c'est être capable de rebondir après une épreuve. Des épreuves, les enseignants en vivent tous les jours. Une chercheuse montréalaise s'est intéressée à leur sort et a fait des découvertes surprenantes. Les enseignants, on le sait, ont la vie dure. Ils sont stressés, peu valorisés et confrontés à des cas de plus en plus complexes, des parents exigeants et des directions d'école débordées. De 20 à 40% des enseignants démissionneraient au cours des cinq premières années de leur carrière.
L'état psychologique précaire de certains profs a permis à Corinne Zacharyas, consultante en psychologie du travail, de mieux étudier la résilience au boulot dans le cadre de son doctorat à l'Université de Montréal. «La résilience est définie comme une aptitude à rebondir et à se développer positivement en dépit de circonstances défavorables, explique-t-elle. Plus un individu est résilient, meilleur serait son bien-être. Dans le contexte du travail, une personne résiliente résisterait mieux au stress et resterait plus facilement en poste.»" Suite de l'article de Marie Lambert-Chan de La Presse.

Aucun commentaire: