mardi 24 septembre 2013

«Mieux payés», les recteurs des Universités du Québec

"Pour le recteur de l'Université Laval, il ne fait aucun doute que ses homologues du réseau de l'Université du Québec (UQ) sont mieux payés que ceux, comme lui, qui dirigent des établissements dits «à charte». Le printemps érable a fait couler beaucoup d'encre sur le salaire des recteurs. Trop au goût de Denis Brière, qui croit que «certaines personnes» cherchaient des boucs émissaires pour dénigrer les universités et démontrer qu'elles étaient mal gérées. Or, même s'il reconnaît que les montants frappent l'imaginaire, rien n'est plus faux, selon le recteur de l'Université Laval dont le salaire est estimé à plus 350 000 $. «Je peux vous sortir une étude demain matin qui démontre que dans la globalité, les recteurs de l'Université du Québec sont mieux payés que les recteurs à charte», lance-t-il. «Quand vous êtes nommés recteur, par exemple de l'Université du Québec à Chicoutimi, vous avez le même salaire jusqu'à la fin de votre carrière, tandis que moi, mon salaire, c'est pendant que je sers, c'est un supplément administratif», poursuit M. Brière, qui explique que les recteurs du réseau de l'UQ sont nommés par le gouvernement du Québec et reçoivent un salaire de sous-ministre." Suite de l'article d'Annie Mathieu du Soleil.

Aucun commentaire: