jeudi 19 septembre 2013

Plus d'un quart des enfants de cinq ans sont «vulnérables»

"Plus d'un enfant sur quatre qui fréquente la maternelle est considéré comme vulnérable dans au moins un des cinq domaines de développement, révèle une nouvelle étude." Suite de l'article de Mélanie Marquis de la presse canadienne.

"Le quart des petits Québécois qui entrent à la maternelle sont qualifiés de « vulnérables » par une enquête publiée par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) mercredi. Mais quel est le portrait type de l’enfant vulnérable qui entre à la maternelle? C’est un garçon dont la langue maternelle n’est pas le français ou l’anglais, qui est plus jeune que ses camarades de classe, provient de Montréal, de l’Outaouais ou de Laval - probablement d’un milieu défavorisé - et qui n’a pas profité d’un service de garde avant d’entrer à la maternelle. Des enfants comme lui, il y en a quelque 19 900 au Québec. «Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est alarmant, mais c’est préoccupant si on considère qu’il y a des risques pour ces enfants-là d’avoir des difficultés dans les années ultérieures», souligne Nathalie Bigras, professeure titulaire au Département de didactique de l’Université du Québec à Montréal." Suite de l'article de Anabelle Cossette Civitela du Devoir.

Aucun commentaire: