samedi 14 septembre 2013

Taxes scolaires : Québec accusé de mentir

"«Le gouvernement ment» à des fins électoralistes dans le dossier des taxes scolaires, accuse la présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Josée Bouchard. Elle lui demande d'autoriser ses membres à puiser davantage dans leurs surplus pour soulager les contribuables. Comme La Presse l'a démontré vendredi, le gouvernement Marois envisage de forcer les commissions scolaires à rembourser les contribuables. Il les accuse d'avoir essentiellement augmenté les taxes pour compenser les compressions de 200 millions de dollars. Dans des documents provenant du Conseil exécutif, on reproche à certaines commissions scolaires de ne pas avoir puisé suffisamment dans leurs surplus accumulés. Ceux-ci s'élèvent à 1 milliard de dollars, mais la moitié est constituée d'actifs comme la valeur des terrains et des bâtiments et ne peut donc être utilisée. «Le gouvernement ment quand il dit qu'on aurait dû aller chercher dans les surplus, a soutenu Josée Bouchard, hier. La loi nous interdit d'aller compenser le manque à gagner par l'appropriation des surplus.» Les commissions scolaires ne peuvent utiliser que 10% de leurs surplus, et 32% dans des cas exceptionnels." Suite de l'article de Tommy Chouinard de La Presse.

"Des commissions scolaires de la région de Québec dénoncent l'intention du gouvernement Marois d'intervenir dans la gestion des comptes de taxes scolaires. Elles affirment avoir tout fait pour limiter les hausses de taxes en puisant dans leurs surplus et en supprimant des postes. Le gouvernement Marois entend réclamer des comptes aux commissions scolaires qui ont augmenté leurs taxes de manière importante au cours des derniers mois." Suite de la nouvelle de Radio-Canada et source de la photo.

Aucun commentaire: